Après le succès de l'album "Chatterbox" et leur tournée marathon de 2 ans, les Sidi se sont retranchés en studio pour composer et enregistrer leur nouvel opus "Dancefloor Bastards" ! La production signée Plume (déjà réalisateur de Chatterbox) est démentielle ! Sidilarsen distille un mélange savamment dosé de rock, de métal et d'électro, véhiculant une énergie puissamment positive et hautement contagieuse, le groupe a souhaité avoir une approche plus organique, plus live. Le résultat est une avalanche de tubes : du rock / metal "Spread it", en passant par le plus sombre "Guerres à vendre" ou le single electro indus "Dancefloor Bastards", Sidilarsen se pose en digne héritier français de Rammstein, Nine Inch Nails ou encore The Prodigy. "Dancefloor Bastards" est une bombe qui en fera danser plus d'un cette année !
Les Dirty Fonzy sortent leur 4eme album studio pour fêter leur 10 d’existence ! Un album sans concession, comme à leur habitude qui semble revenir sur 10 ans d’une carrière bien remplie. Fondé en 2004, les Dirty ont sorti leur premier album 6 mois plus tard et ont enchainé depuis, les concerts en France et en Europe.
Pour leur productions, ils ont travaillés avec des références du punk rock hexagonal : Fred Norguet (Playing punk rock song 2004, et Riot in the pit 2013), Nico Jones (Here we go again 2008), Chris Arnaud (Underground City 2010 et Too old for this shit 2012) Les rencontres faites sur la route ont été l’occasion pour eux de multiplier les projets : on retiendra la tournée « Dirty Babylon Breaker » en 2006 avec Babylon Circus et Khode Breaker, un split CD avec les Bad Chicken sorti en 2009 sur Dirty Witch, le tournage du court métrage « Attack of the living Dead Punkers » avec les Uncommonmenfrommars et la tournée marathon qui s’en est suivie en 2011. Jamais fatigués de nouvelles expériences, les Dirty Fonzy remettent donc le couvert avec « riot in the pit » et reprennent la route. A surveiller de près !

 

Après un deuxième album, "MakeArt", qui les a conduit sur les routes de France, et d’Europe, STICKYBOYSseront de retour en Mars 2017 avec "Callingthe Devil", leur troisième opus (ListenableRecords). Toujours insaisissable, le groupe délivre 14 titres pour 45 minutes de musique brutalement rock. Rock'n'Roll? Hard Rock? Punk Rock? Stoner Rock? Rock, tout simplement. STICKYBOYSréussit ici à s'affirmer tout en se renouvelant, en s'affranchissant par la même occasion de toute étiquette. Car si le groupe signe sur cet album les titres les plus féroces et incisifs de sa carrière, il n'hésite pas non plus à se livrer dans un registre plus expressif, avec des titres aériens et délicats. Qu'on se le dise : le groupe en a encore beaucoup sous le pied et est bien décidé à nous le montrer ! Galvanisés par la sortie de leur album et forts des 200 concerts déjà réalisés (Hellfest, Motocultor, Divan du Monde, Transbordeur, Laiterie, Docks des Suds, Aéronef, etc...), STICKYBOYSreviendront sur scène dès le printemps 2017 (3C Tour). Rejoignez les milliers d'enthousiastes de tous horizons qui se sont laissés prendre au jeu ! STICKYBOYS, en tournée dans toute la France à partir de Mars 2017.
SKILL CREW propose une fusion massive qui se revendique de l’héritage de la scène des années 90. A l’initiative de Niko (ex-chanteur des Spook and the Guay), ce collectif regroupe des musiciens confirmés de la scène toulousaine (Spank, Underzut, The Branlarians…)
Le projet se construit sur une base rock/hip-hop/ragga, mais chacun peut y trouver des inspirations jungle, électro, métal. Le tout est emmené par des textes percutants et positifs, aux reflets dancefloor fortement contagieux… Vous avez sauté sur la musique de Urban Dance Squad, bougé sur Asian Dub Foundation, vous levez le poing sur Rage Against The Machine ou secouez la tête sur Yellow Man, Macka B et MC Jamalski… vous adorerez SKILL CREW !
A l'instar du violet verdatre, l'octarine est une nuance qui laisse un drole de gout sur la langue des personnes qui ont pu l'entendre. C'est une partie du spectrelumineux difficileà apprehender, une solide base rock bien baveuse matinée d'un pigment d'imagination qui brouille les limites stylistiques, une chaise à 12 pieds qui trouve le moyen d’être bancale, un peu comme un poisson sans bicyclette. apres plusieurs projets musicaux, dedzu (chant), Fab (guitare), shoo (batterie) et tij (basse) se retrouvent en 2013 pour former un quatuor resolument rock. ils ecument alors les scenes de toulouse et d'ailleurs.ils sortent en novembre 2014 leur premier ep et enchainent sur la realisation du clip "carry it on". l'aventure continue en 2017, apres avoir rejoint le collectif Tbc , le groupe enregistre leur deuxieme ep "doxa".
Eté 2012, Micha rencontre Arnaud avec qui il partage cet amour de la guitare et particulièrement celui du rock. Ensemble, ils pensent à former un groupe influencé par le rock des années 70 en le couplant à des sonorités actuelles. Les riffs incisifs de Micha se mêlent à la puissante voix d’Arnaud et grâce aux lignes de basse implacables d’un ami d’enfance, Romain, et au rythme groovy qu’apporte le petit frère de Micha, Jeff, le projet Horner voit le jour. Anciennement Sons of Old Man, The Horner voit le jour en 2015 et désormais, les quatre ne vivent que pour l'adrénaline du live. Ils autoproduisent leur premier EP en août 2015 et cela leur donne le goût de l’aventure. Ils se fixent pour objectif d'enregistrer leur premier album et d'enchaîner avec une tournée pour présenter leur musique à travers le monde… Leur musique mélange un rock 70's aux accents blues et stoner, avec une énergie sur scène boostée à l'overdrive !
Vous êtes nostalgique des dessins animés du samedi matin? Les salles d'arcade vous manquent? Un seul remède: FOREST OF BEARDS! Avec à leur actif deux EPs, un clip, plusieurs concerts dans la région Occitanie et une tournée française les barbus de FOREST OF BEARDS, tous les trois fan de la culture geek des années 80 à nos jours, distillent LEUR style : LE STONER METAL GEEK Cette musique où les guitares saturées, la double pédale et les pentatoniques endiablées se mélangent sur des textes qui abordent leurs sujets préférés: la science-fiction, les mangas et les jeux-vidéos. Ne soyez pas étonnés d’entendre parler de GI Joe, Evil Dead, Street Fighter ou de Star Wars lors d’un concert de FOREST OF BEARDS !

Association Rock Ton Bled

13 avenue du Maréchal Lyautey

31380 Montastruc-la-Conseillère

 

Contactez-Nous

rocktonbled@gmail.com